imprimer

Sans oui, c’est non !

Retour à l'accueil - Toutes les actualités

 

Le 3 mars dernier, l’ENSTA Paris recevait Thomas Boudault, commissaire divisionnaire et chef des districts de police de Palaiseau, pour une intervention sur la question du consentement sexuel destinée aux étudiantes et étudiants ainsi  qu’aux personnels de l’École.


La présentation des participants et du cadre de cette intervention a été assurée par Florence Tardivel, référente égalité femmes/hommes de l’ENSTA Paris. C’est à son initiative qu’a eu lieu cette sensibilisation, partie intégrante de la campagne contre les violences sexistes et sexuelles que mène l’École depuis plus de deux ans.


L’intervention du commissaire Boudault a été précédée d’un propos liminaire de Yuliya Tsutserova, Docteure en Philosophie de l’Université de Chicago, dans lequel elle a précisé le concept philosophique de consentement, lequel implique la raison et la volonté, et donc la conscience. 


Thomas Boudault a prolongé la réflexion sur ce thème en débutant son intervention sur la notion juridique du consentement, illustrant ses propos d’exemples concrets tirés de sa pratique professionnelle.


Il a ensuite précisé les divers types de comportements visés par le code pénal, du viol à l’outrage sexiste en passant par l’agression sexuelle, le harcèlement et l’exhibition.


Enfin il a abordé la notion d’emprise, qu’elle se manifeste par une dépendance financière, professionnelle, universitaire ou familiale, autant de motifs pour lesquels la parole des victimes peut tarder à s’exprimer.


La séance de questions-réponses qui a suivi, à laquelle a également pris part Anne Mortureux, psychologue clinicienne en poste à l’École, a été l’occasion de préciser les propos et les notions abordées au cours de cette intervention.


Thomas Boudault a tenu à saluer la qualité de la plaquette « Non aux violences sexistes et sexuelles » conçue par l’ENSTA Paris et mise à disposition de ses étudiants et étudiantes depuis 2019. Elle précise le cadre juridique réprimant les violences sexistes et sexuelles, offre un guide d’identification des situations, et fournit les coordonnées des membres du dispositif de prévention et d’écoute mis en place au sein de l’École.


Cette plaquette marque l’engagement de l’ENSTA Paris à être une école d’ingénieurs en pointe dans la lutte contre le harcèlement, les discriminations et les violences sexuelles.